NO MATERNITY TRAFFIC a organisé une manifestation Place Royale aujourd’hui 3 mai pour dénoncer la conférence de promotion de la GPA de Men Having Babies.

La réaction de la société civile et des politiques Belges au sujet de la conférence de promotion de la Gestation Pour Autrui (GPA) de Men Having Babies montre bien que la GPA ne laisse pas indifférent. La façon dont la société américaine Men Having Babies fait la promotion de la GPA en Europe, au mépris des lois existantes dans plusieurs pays européens, sans le moindre respect de la situation Belge sur ce sujet, et avec la complicité du gouvernement Bruxellois qui accepte cette conférence dans ses bâtiments montre la réalité des choses. La GPA est avant tout diffusée par des sociétés commerciales qui cherchent à faire du profit avec cette pratique en marchandisant des femmes et des enfants et en toute impunité.

On voit bien qu’il sera impossible d' »encadrer » la GPA. Le simple fait d’autoriser la GPA avec des conditions fait que des sociétés commerciales organiseront le contournement des lois mises en place pour procéder à la GPA à l’étranger et rapatrier ensuite le bébé dans le pays. C’est déjà ce qui se passe au Royaume Uni qui a « encadré » la GPA et où la très grande majorité des GPA se font à l’étranger sans le moindre respect des lois britanniques. La seule solution possible est donc l’abolition de la GPA au niveau mondial.

No Maternity Traffic rappelle que la GPA fait des enfants l’objet de contrats en vue de leur conception et de leur abandon par leur mère et dénonce une nouvelle forme de traite d’êtres humains. La GPA viole le droit européen et international, en particulier les conventions sur les droits de l’enfant (1989), sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (1979), en matière d’adoption (1967 et 1993), sur la lutte contre la traite des êtres humains (2005), sur les droits de l’homme et la biomédecine (1997).

No Maternity Traffic est une initiative lancée par « l’Union Internationale pour l’abolition de la gestation pour autrui » (International Union for the abolition of surrogacy).

L’Union Internationale pour l’abolition de la gestation pour autrui a pour objet d’œuvrer par tous les moyens légaux en vue de la prohibition internationale de la marchandisation du corps, en particulier par la gestation pour autrui (GPA). Cette Union a été fondée à l’initiative d’associations nationales et européennes agissant pour le respect de l’enfance, des femmes, de la dignité et des droits humains, notamment Action pour la Famille/Actie voor het Gezin, European Center for law & justice, l’Appel des professionnels de l’enfance, Alliance VITA, FAFCE, ECPM, La Manif Pour Tous, l’Agence Européenne des Adoptés, Care for Europe, European Dignity Watch, Fondazione Novae Terrae, …

Contact No Maternity Traffic – Bruxelles : +32 487 84 55 59

www.nomaternitytraffic.eu